Aucun élément dans la barre supérieure

Anne DUBREIL
07 71 13 79 77
Pneumaphoniste à Tours, Paris, Orléans, Chartres, Voves.
Anne DUBREIL
07 71 13 79 77
Pneumaphoniste à Tours, Paris, Orléans, Chartres, Voves.

Témoignages

Cliquez sur une étoile pour noter !

Envoyé !

Par Marie

Un stade de 3 jours et un atelier du soir m'ont apporté beaucoup de plaisir, et une réconciliation avec ma voix, au quotidien, aussi la voix parlée. Anne est attentive et guide le dévoilement qui s'opère tranquillement, je reviens dès que je peux, merci Anne.

Le travail dure depuis des années mais il est toujours nouveau. Aujourd'hui, ce fut la prise de conscience que je pouvais ne pas me laisser emporter par les émotions en retrouvant très vite ma verticalité débusquée au fil des séances, ce fut la prise de conscience que le "bassin" était bien un bassin dans lequel je pouvais puiser ma force....inutile de la chercher à l'extérieur.., ce fut la prise de conscience qu'il y avait de l'espace et de la douceur dans les aigus.... Au prochain stage, que vais-je découvrir ? Je ne le sais. Mais quelque chose qui va encore me montrer que la voix est une "grande dame" que nous devons apprendre à respecter. Ces découvertes ne peuvent se faire que grâce à la maîtrise et à la bienvaillance de notre guide : Anne. SYLVIE

Par Pascal

Lors du travail, les "vieux" sons tombent, comme en automne. laissant place aux harmoniques naissantes, imparfaites que l'on aimerai déjà rejoindre et garder. mais le tapis de travail n'est pas volant car l'on y croie pas encore. heureusement, le groupe est là pour vous témoigner sa chaleur, vous aider à souffler sur ces feuilles. Nous soufflons ensembles et sommes plus fort ainsi. Le décollage peut être long et lent, pour un envol plus sur. Pascal

Par Bruno - Avril 2013

B. 58 ans, raconte les sensations qu'il ressent après ce travail sur la voix, dans sa vie de tous les jours. avril 2013 « C'est tout d'abord une sensation que le volume du corps a augmenté. Tout en étant constamment dans l'enveloppe. La sensation peut changer selon les moments. Ça peut être une sensation de rayonnement ou d'une « deuxième enveloppe » sans limite précise. Le plus étrange, c'est la sensation d'être projeté en avant. Projeté n'est peut-être pas le terme exact. Entre 5 et 10 mètres. Autre sensation : c'est de sentir le mouvement qui circule [dans l'immobilité]. C'est aussi être ancré et flottant à la fois. La sensation d'être un passage entre la terre et l'air.»

Par Catherine - Février 2013

Ecrit par C. le 06-02-2013 Bonjour Anne, Il est rare que je vous écrive. J'aime bien laisser le temps au temps. Hier, vous m'avez fait prendre une position pour chanter qui ouvrait les côtés et le bassin. Et bien ça m'a travaillé dès le jour même. J'ai dormi de 14 h 30 à 16 h 45. Heureusement que mon Ipod a fait sonner son alarme 15 min avant mon RDV sinon, je crois que j'étais partie pour la nuit. Et cette nuit, je me suis réveillée vers 3 h en nage. Quelque chose a lâché. Mes rêves parlaient d'identité perdue et de nom de destination de voyage oublié. Je me suis donc réveillée ce matin avec cette question : Qui suis-je donc au fond ? Dans mon premier rêve, les gens me disaient "mais oû est donc la gourmande ?". C'est mon côté gourmande de la vie qui s'est égaré !! Ce matin, un soin m'a profondément reconnectée avec qui je suis, une "goulue" de la vie, très fortement reliée à mes sens, prête à offrir à l'autre ce chemin s'il est prêt à recevoir en lâcher prise. Tous les derniers événements viennent me demander de me positionner sur ma nature profonde, ma vie privée et ma vie professionnelle. Je vais chanter cet après-midi avec mon tambour et travailler encore plus sur mon bassin en yoga. Merci pour toutes ces expériences qui montrent les axes de travail, et d'amour envers nous-mêmes. A bientôt. C. 43 ans

Par Andrée - Mars 2016

Bonjour Anne, Voici quelques mots sur, après le stage. Au commencement est la respiration. Et puis l'on parle, dans son centre, avec son centre. - Ancré dans la terre - Et puis l'on chante Yé, Yi, You, Ya. Yé pas Yè ! Et on y va, on ose. L'attention du "maître", sa bienveillance, sa générosité mais aussi son exigence sont un précieux soutien sur la voie/voix qui s'ouvre....... Andrée

Par Fred le 31 mars 2013

Un immense merci Anne pour ta réponse. Et un autre pour le cours qui m'a amené beaucoup de prise de conscience Tu fais un beau métier Je te donne des nouvelles de tout ce que j'entreprends. Je t'embrasse Fred

Par Claire - Février 2009

Tu sais la séance dernière (le 2 février) m'a donné l'impression pendant les 3 à 4 jours qui ont suivis d'un grand ramonage, j'imagine un peu comme les séances de kiné respiratoire pour les petits atteint de bronchite asthmatiforme, et puis comme je t'avais dit un genre de renaissance, de grand nettoyage intérieur (dans la cage thoracique), comme si un premier jour on décolle les vieux papiers peints, puis on rebouche les trous le jour suivant, on commence à se faire une idée de ce que cela va donner sans en avoir vraiment l'image de l'effet exact, puis encore un jour pour le ponçage et chaque jour on se lève plus frais que la veille, comme si on venait de s'enfiler un paquet entier de bonbons à la menthe forte, et enfin la vraie mise en beauté, la touche finale qui fait que le lieu devient autre, avec toute la fraîcheur qu'il y a d'habiter un lieu nouveau.... j'étais même persuadée que j'avais changé de voix, je l'ai demandé à Pascal, mon mari, plusieurs fois si ma voix n'avait pas changé... à son oreille visiblement non, mais pour moi oui.... et cette fraîcheur a bien durée plus de 15 jours, et j'ai l'impression en fait, que si aujourd'hui je n'étais pas complètement dedans avec toute mon énergie c'est que je n'étais pas encore en appétit, je n'avais pas encore suffisamment faim d'une nouvelle séance... et puis je me dis que c'est bien comme ça, je pense que cela permet de couvrir l'expérience du 2 février par une sorte de feuille blanche pour mieux se relancer la fois prochaine... Le tout va créer le manque et les manques construisent plus que l'opulence... merci encore du chemin qu'on fait ensemble. bisoux Claire

Par STAGE AVEC SERGE WILFART A TOURS fin septembre 2015

Petit mot collectif pour vous remercier tous les deux. Merci, Anne, d'avoir organisé ce stage, qui plus est, à Tours ! :-) Merci de m'avoir régulièrement contactée sur la progression de ma candidature Merci, monsieur Wilfart, pour vos remarques souvent troublantes mais que je perçois constructives... Avec un dos d'acier, des jambes décoratives et une voix trop bien éduquée, je me dis qu'il y a sùrement quelque chose à faire ;-), une voie (une voix ?) à explorer. C'est un nouveau Chemin qui s'ouvre devant moi... En attendant, je laisse résonner toutes les phrases de ces 3 jours... Avec mon meilleur souvenir, Catherine octobre 2015 Alors, le stage, comme tous les stages et sessions que j'ai avait déjà fait, m'a servi pour sentir le souffle plus profondément, et pour ouvrir le corps un peu plus en respirant et en chantant. Je crois que le travail sur la voix, c'est un travail qu'on ne finit jamais, et alors le stage a été un pas de plus dans la bonne direction. Pas un changement definitif ou enorme, mais un peu plus proche du but. Lorsque Serge Wilfart est le creator de ce Method j'ai beaucoup d'admiration pour lui, mais au même temps je ne suis pas arrivé à comprendre ce qu'il a dit ou ce qu'il voulait faire quand j'etais sur le tapis. Moi je m'implique beaucoup dans le travail, physiquement et psychologiquement et j'ai besoin de plus d'explications pour comprendre ce que je suis en train de faire à chaque moment. Le group a été tres sympa comme d'habitude dans ces stages. Tout le monde etais prèt à s'aider les uns à les autres. Pourtant, pour moi ce travail c'est un travail très personel, et je préfer normalment les sessions individuelles ou au moins dans des petits groups, pour mieux profiter du temps. Merci beaucoup pour l'invitation et pour l'organization du stage. Daniel 23 octobre 2015 "Quelle joie de pouvoir se donner la liberté, par le chant, de sentir son corps différemment, son poids qui nous écrase parfois mais aussi qui nous rassure par sa présence. Et laisser le souffle en extraire toute cette énergie ! quelle révélation. Philippe 2008

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.